La Turquie ne accepte pas la déclaration de l’Union Européenne sur le Génocide Arménien

Le ministre et négociateur en chef de la Turquie dans l’Union Eurpeéenne, Volkan Bozkir, a dit que certaines dispositions du rapport annuel du Parlement Européen sur la Turquie sont inacceptables, y compris la déclaration du Parlement Européen sur le génocide contre le peuple arménien en 1915, l’exclusion de PKK de la liste des organisations terroristes et l’appel à geler l’aide financière avant l’adhésion de la Turquie l’Union Européenne.

Bozkir a déclaré dans une lettre aux fonctionnaires de l’UE sur les dispositions qui seraient inacceptables pour le gouvernement turc.

Il a également mis en garde contre « le contenu unilatérale » qui peut affecter négativement les négociations sur l’accord dans le différend avec Chypre.

Le Parlement Européen avait exhorté la Turquie à reconnaître le Génocide Arménien et de ratifier les protocoles entre l’Arménie et la Turquie sans conditions préalables.

Compartir